Vézelay

Vézelay est une village magique situé sur une haute colline. Les petites rues médiévales, des courettes fleuries, le lierre grimpant sur les murs, des magnolias dans un jardin...et, soudain, au bout de la rue, on ne voit que le ciel et les champs à perte de vue. 

Un peu d'histoire. Les premiers écrits sur l'abbaye bénédictine datent du IX siècle.

Au milieu du XI siècle l'abbé Geoffroy annonce que la dépouille de Marie-Madeleine est à l'Abbaye et une période de prospérité commence. Par conséquent, le village devient une petite ville qui attire les pèlerins de toute l'Europe. 

Au début du XII siècle débute la construction de l'abbatiale. Les paysans épuisés par les impôts supplémentaires pour ce projet tuent l'abbé pendant une révolte. La révolte a été réprimée et l'abbatiale, malgré d'autres soulèvements, incendies etc, est achevée en 1215. L'église est richement décorée par des sculptures qui racontent aux pèlerins les histoires bibliques.

La puissance de l'Abbaye est telle qu'en 1146 Bernard de Clairvaux y prêche la deuxième croisade, et même le roi Louis VII y participe. La troisième  croisade, menée par Philippe II auguste et Richard Coeur de Lion, débute aussi à Vézelay en 1189.

Le pape Clément IV lance une vérifications des reliques de Marie-Madeleine et en 1279 proclame que le vrai corps de Marie-Madeleine est retrouvé dans un village provençal Saint-Maximen-La-Sainte-Baume. Les pèlerins se détournent de Vézelay et le déclin commence. L'Abbaye est soumise au roi et cesse son existence au XV siècle. Pendant les guerres de religions, la ville devient protestante et survit au siège de l'armée de Charles IX. Pendant ces évènements les reliques sont perdues.  

Pendant la Révolution  la façade a été profanée, l'église pillée, les sculptures détruites ou abîmées. Mais en 1834 Prosper Mérimée, en poste d'inspecteur de monuments historiques, attire l'attention sur l'état catastrophique de l'église. Les travaux importants de restauration, très novateurs à l'époque, sont menés par l'architecte Viollet-le-Duc.

En 1876 les reliques sont restituées à Vézelay et les pèlerinages recommencent. 

Non loin de Vézelay se trouve le château de Bazoche transformé par le marquis de Vauban, un grand ingénieur et maréchal, qui y est inhumé. Le château est ouvert à la visite de février à novembre.

En 1979 l'église de Vézelay devient un des premiers de la liste des monuments français inscrits au patrimoine mondiale de l'UNESCO. Le château de Baqoche a été également candidat, mais finalement il n'a pas été sélectionné.

Aujourd'hui l'Abbaye fonctionne, les moines de l'ordre Frères de Jérusalem y vivent et l'entretiennent. Dans la liste des lieux de pèlerinage en France Vézelay occupe la 8ème place (pour le nombre de pèlerins).

PAIEMENT SECURISE

TELEPHONE : 06 48 17 66 07

EMAIL: domainedesdouves@mail.ru

LE DOMAINE DES DOUVES 

  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon