Auxerre

Le Pape Sixte II (celui qui se trouve à droite de la Madonne Sixtine, le célèbre tableau de Raphael), envoie un missionnaire prénommé Pelerin dans le nord de l'Empire Romain, pour convertir au chistianisme la population locale des barbares. Pelerin avec ses camarades arrive dans une ville ou les dieux païens font la loi, y construit une première église et y crée une communauté chrétienne. Cette ville s'appelait à l'époque de l'Empire Romain Autessiodurum, aujourd'hui Auxerre. Cet évènement a eu lieu en 258 c'est à dire il y a 18 siècles ! Et déjà à cette époque-là Auxerre, située sur les bords de l'Yonne, était une ville connue !

Au V siècle l'évêque Germain d'Auxerre a fondé une église qui s'est transformée en abbaye à l'époque des Carolingiens, c'est aujourd'hui l'Abbaye Saint-Germain. Ses cryptes sont célèbres pour les fresques du IX siècle, et l'évêque Germain d'Auxerre y est inhumé. 

En février 1429 dans la cathédrale d'Auxerre seuls quelques hommes et un jeune page écoutaient la messe. En juin, le jeune page est revenu en tête de l'armée française et a demandé de rentrer dans la ville. C'était Jeanne d'Arc qui allait à Reims avec Charles VII.  La ville était protégé par la garnison bourguignonne de Philippe le Bon, allié des Anglais. Les Auxerrois ont refusé l'ouverture des portes de la ville mais ont consenti de fournir les vivres afin de rester neutres dans le conflit entre le roi, des Bourguignons et les Anglais.

Pendant des siècles, la ville a souffert des attaques des Normands et de la guerre des Cent ans, a brûlé, a été assiégée, a survécu à la peste.

Depuis son rattachement à la France à la fin du XV siècle, la ville devient prospère, surtout grâce au vin. 

En 1815, de retour de son exil à Elbe, Napoléon Bonaparte s'arrête à Auxerre pour deux jours avec son fidèle armée. 

La population d'Auxerre est à peine 40 000 personnes, mais ses pavés, ses églises, ses fresques gardent une histoire millénaire.

Mais sur la place centrale il n'y a pas de monument aux grands personnages historiques...mais une statue de Cadet Roussel (Guillaume Joseph Roussel) qui a commencé comme laquais et devenu huissier, connu pour ces excentricités. A la Révolution, cet homme devient jacobin; un de ses ennemis politiques pour se moquer de lui invente une chanson sqtyrique qui devient très vite populaire et qui est chantée comme une marche des révolutionnaires. Cette chanson est aussi connue que la Marseillaise !

Non loin de la Tour de l'Horloge, on trouve encore une statue d'une vielle dame adorable. C'est Marie Noël, célèbre poétesse du XX siècle. Ses poèmes et sa prose sont souvent mélancoliques...c'est peut-être lié à la mort de son frère cadet dans son enfance ou à son mariage qui n'a pas pu voir lieu...

Marie Noël a été récompensée par l'Académie Française et a reçu la Légion d'Honneur des mains de Charles de Gaulle.

Quand on se promène dans les rues d'Auxerre, on est frappé par la densité des monuments historiques. La cathédrale Saint-Etienne des XI-XVI siècles, l'abbaye Saint-Germain des V-XIV siècles, des chapelles, la Tour d'Horloge datant du XV. Tous ces monuments dominent une quantité incroyable des maisons à colombages qui ont 500-700 ans !

Pour ne pas s'y perdre, la municipalité a créé un itinéraire pour les piétons, directement inscrit sur les pavés: 67 plaques numérotées, avec l'image de Cadet Roussel, le symbole de la ville.

PAIEMENT SECURISE

TELEPHONE : 06 48 17 66 07

EMAIL: domainedesdouves@mail.ru

LE DOMAINE DES DOUVES 

  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon